Retour accueil

Robotique : mieux s'informer pour mieux l'intégrer dans son entreprise

Outil pertinent pour les entreprises désireuses d'améliorer leur outil de production et les conditions de travail pour leurs salariés, la robotique mérite qu'on s'y intéresse de près. Dans le cadre de la démarche régionale de soutien à l'Industrie du futur, la CCI mène plusieurs actions visant à faciliter l'intégration de la robotique en entreprise. Du diagnostic personnalisé aux retours d'expérience, le panel d'initiatives est large.

Contact CCI :

Pôle Numérique
02 41 20 49 55
numérique@maineetloire.cci.fr

Pour en savoir plus :

http ://www.maineetloire.cci.fr/developpement-de-votre-entreprise/integrer-le-numerique-sa-strategie


http://www.proxinnov.com/


http://www.conditionsdetravail.com/

Agenda :


07/02/2019 à Angers (Weforge)
Atelier numérique : la révolution de l'image

14/02/2019 à Angers (matin)
Sensibilisation à la simulation numérique avec le programme Simseo

Une matinée pour découvrir l'outil
Robotique, impression 3D, réalité virtuelle... Les chefs d'entreprises du département s'intéressent à ces technologies. Mais encore faut-il avoir une idée de ce qu'elles peuvent apporter concrètement à l'entreprise. Pour cela, les rencontres organisées par la CCI permettent un partage d'expérience direct entre responsables de production novices et initiés, au sein d'une entreprise qui a déjà intégré une de ces technologies. En décembre dernier, le temps d'une matinée, les 37 participants ont pu visiter l'entreprise MG-Tech et comprendre de quelle façon elle intègre la robotique. « Cela fait 20 ans que l'on utilise des robots et 10 ans que l'on en développe en interne, indique Eric Gautier, le fondateur de cette entreprise de conception de lignes de conditionnement et d'emballage. Pour nous, la robotique a permis une augmentation importante des cadences, une souplesse incroyable pour une adaptation totale aux produits de nos clients et une amélioration nette des conditions de travail pour les employés. »


Vers un projet d'intégration réussi
Parmi les participants, tous issus de PME et de PMI, Rodolphe Gautier de l'entreprise de menuiserie industrielle Bréheret envisage d'introduire la robotique dans son outil de production. « Grâce au partenariat avec l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ARACT), cette rencontre me permet de découvrir à la fois le milieu de la robotique, mais aussi de réfléchir à la façon d'amener le projet à la direction et au personnel. » Réduction de la pénibilité des gestes répétitifs et des ports de charge, montée en compétence, modernisation de l'outil de travail... Les avantages de la robotique pour les salariés sont multiples, mais le changement qu'elle implique peut faire peur. Un accompagnement à la mise en place d'une cellule robotisée auprès des salariés est proposé par l'ARACT sur simple contact par mail.


Des outils dédiés à la CCI
La CCI a, elle aussi, développé plusieurs outils destinés à aider les entreprises à s'engager sur la voie de la robotique et à développer leurs projets. Le Flash Diag, un questionnaire à remplir en ligne, permet en quelques minutes d'évaluer le niveau de l'entreprise en matière de robotique. « Ensuite, le Scan Industrie du futur, outil également financé par la CCI, offre une analyse plus fine avec un conseiller et aboutit à des propositions d'axes d'améliorations », indique Stéphane Lebuffe, conseiller Process Industriels à la CCI. L'étape suivante est le programme d'accompagnement Dinamic industrie du futur qui vise, sur une année, à identifier les besoins concrets, à les mettre en œuvre et à former les équipes. De la même façon, PROXINNOV, plateforme publique-privée spécialisée dans la robotique industrielle pour les PME et ETI , interlocuteur de référence de l'intégration robotique offre un accompagnent à la fois social et technique. « Nous accompagnons les entreprises sur les phases d'avant-projets pour vérifier la faisabilité technico-économique, sur les tests et validation des solutions robotisées et le cahier des charges, puis nous les mettons en relation avec les intégrateurs et les fournisseurs », explique Nicolas Pouclet, chargé d'affaires. À noter : côté financement, la région propose des aides et des subventions comme l'AMI ou le PTZ. Une voie à explorer !


Juliette Cottin
Anjou Eco n°54 - février 2019

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin