Retour accueil
Vous êtes ici  > Numérique  > Place net 2018

CCI Store : les applis qui vous simplifient la vie

Trop d'offres tue l'offre ? Oui, si celles-ci ne sont pas classées, rangées, présentées simplement, il est facile et rapide de se perdre dans le foisonnement des solutions digitales. Alors, pour que cela devienne facile et rapide de s'y retrouver, le réseau des CCI a lancé en mai dernier, une marketplace nommée « CCI Store ». Une plateforme de services numériques, à la façon des « store » que chacun utilise sur son smartphone. Mêmes codes, même simplicité d'usage et même intention : simplifier la vie.

Agenda :

10/12/18 à Angers
Formation : « animez votre communauté Facebook »


10/12/18 à Angers
Formation : « Instagram et Pinterest »

Contact CCI :
mailto :numerique@maineetloire.cci.fr
02 41 20 49 55

http://www.cccistore.fr/

237 e-services pour chaque étape de la vie d'une entreprise
Pendant un an, plus de 300 chefs d'entreprise, 120 élus et 600 conseillers des CCI de France se sont mobilisés pour concevoir un outil innovant, bâti sur les besoins et attentes des entreprises. À l'issue, le « CCI Store », la première marketplace B2B de e-services regroupant des solutions publiques ou privées, gratuite ou payantes, internationales, nationales ou locales. Le CCI Store a pour vocation de répondre à un constat partagé : les PME et TPE peinent à s'y retrouver dans le foisonnement de solutions digitales et surtout à trouver le bon service pour le bon usage et au bon moment. Les services les plus appréciés des entrepreneurs, jugés les plus pertinents et les plus utiles, sont ainsi proposés, pour chaque étape de la vie d'une entreprise : entrepreneuriat, financement, développement, management, performance et gestion. Au total, plus de 237 e-services digitaux, sous forme de services en ligne ou d'applications téléchargeables, accessibles partout en France, 7 jours/7, 24 h/24, sur tout support - ordinateur, tablette, smartphone.

Une plateforme « user centric »
Conçue par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs, la plateforme propose, pour chaque service, un descriptif clair et des visualisations d'écrans permettant de comprendre le contenu de l'offre. Des avis d'entrepreneurs ayant déjà acheté ce service apportent un autre éclairage pour affiner son choix. Des articles similaires et complémentaires sont également suggérés. Avec un système simplissime et une navigation intuitive et rapide, le CCI Store aspire à apporter un vrai plus à des entrepreneurs pressés, en recherche d'une solution souple, orientée besoin, ni plus ni moins. Une approche « user centric », c'est-à dire centrée sur les comportements et besoins de l'utilisateur, résumée par cette accroche : « Pas tout et n'importe quoi. Juste ce qu'il faut. » Pour cette application de sensibilisation aux enjeux de la digitalisation, cinq étoiles par exemple, et l'avis éclairant d'Ambroise R. : « J'ai trouvé le module de formation sur le RGPD vraiment bien fait ! C'est ludique et cela permet d'y voir plus clair sur un sujet assez épineux. Je recommande ! » Cinq étoiles aussi pour cette plateforme de réservation d'espaces de coworking en France.

Un besoin = un service
Concrètement ? Vous avez besoin d'être mis en relation avec des investisseurs, de comparer des solutions, de trouver des financements ou des formations, d'envoyer des lettres recommandées, d'être conseillé sur votre patrimoine, soutenu par un assistant personnel, de trouver des réponses à vos questions juridiques, de cibler vos prospects, de recruter,... ? Aides, mises en relations, comparateurs de solutions, guichet administratif, plateforme de crowfunding, formations, information juridique, fiscale, patrimoniale, fichiers d'entreprises, réseau social, logiciel CRM, logiciel de rapprochement automatique de clients potentiels, plateformes de prêts, de financement participatif, comparateurs d'aides, levées de fonds, solutions d'assurance, logiciels en ligne, assistant comptable, automatisation de l'administratif, recouvrement, résolution de litiges, solutions de pointage, plateformes de recrutements, tutoriels, sites de rencontres pour projets, simulateurs de coûts d'embauche, tests, assistant personnel, prise de décision augmentée, logiciels d'évaluation, tableaux de bord, solutions de stockage en ligne, lettres recommandées électroniques,... Le plus dur ne va pas être de trouver mais de choisir. Gageons qu'il suffira pour cela d'un mot-clé bien senti, saisi dans la barre de recherche. Et si vous êtes éditeur de services, le CCI Store vous attend pour compléter son offre.


Aurélie Jeannin
Anjou Eco n°53 - novembre 2018

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin 

Marketplace : modus operandi

Une marketplace (ou « place de marché »), est un espace virtuel en ligne sur lequel se rencontrent acheteurs et vendeurs pour effectuer des transactions de biens et/ou de services.

Eval'Numérique
Ce dispositif permet aux dirigeants de PME/TPE d'évaluer et d'analyser leur présence en ligne et les usages web. Il met en évidence les points à améliorer : stratégie webmarketing, référencement, performance commerciale, veille, médias sociaux... Ce dispositif gratuit s'accompagne d'une intervention sur site avec l'outil d'évaluation.

Contact CCI : Sophie Arnaud
02 41 20 54 29
sophie.arnaud@maineetloire.cci.fr

 

 

Agenda

- 24/05/18 à Beaupréau-en-Mauges Atelier « réalité virtuelle»

- 28/05/18 à Angers Atelier « e-learning, Mooc»

- 4/06/18 à Angers Formation "Twitter" (1/2 j)

- 18/06/18 à Angers Formation « Référencement Google » (1/2 j)

- 25/06/18 à Angers Atelier « Blockchain »

Retrouvez l'ensemble du programme sur www.mainettloire.cci.fr

 

 

Le principe est aussi simple que performant : un catalogue de produits, des visuels, des stocks (ou pas), un service d'expédition et un SAV. En 5 ans à peine, les marketplaces se sont forgées une place de choix dans le e-commerce français. Quels sont tenants et aboutissants d'un tel positionnement ?

AVANTAGES :
 . Une visibilité incomparable sur les moteurs de recherche grâce au référencement naturel des géants du web.

. Confiance : de par leur notoriété, les marketplaces instaurent un climat de confiance, donc une meilleure transformation. Ajoutés à cela de hauts standards en matière de sécurité (élément de réassurance complémentaire pour les internautes effectuant leurs achats).

. Canal de vente complémentaire : Être présent sur les marketplaces permet de toucher une cible différente.

. Faible investissement de départ : la présence sur les marketplaces ne nécessite pas d'investissement marketing et communication pour l'acquisition de trafic. Les coûts n'interviennent que lorsqu'il y a vente.

. Aucune obligation d'avoir un site e-commerce en parallèle et, par incidence, les coûts de maintenance y afférent.

. Rapidité et facilité d'exécution

. Atout pour l'internationalisation : les marketplaces sont un modèle de distribution pertinent pour la commercialisation des produits à l'étranger. Elles peuvent contribuer à développer les ventes en proposant de faire correspondre les produits, sans nécessité de traduire les caractéristiques « produits » dans les différentes langues.

. Usage optimisé pour les terminaux mobiles : les marketplaces sont souvent accessibles depuis n'importe quel terminal et possèdent une application dédiée.

INCONVENIENTS :
. Coût : Proposer ses produits sur les marketplaces représente des coûts importants (commission 15 % en moyenne, abonnement mensuel, abonnement à un outil de gestion des flux lorsque nécessaire).

. Préserver sa marge : qui dit place de marché dit concurrence, guerre des prix et donc réduction des marges. Le moins cher étant le mieux positionné, tout le monde tend à baisser ses prix au maximum et donc, à rogner ses marges. Erreur. Il faut trouver le juste équilibre entre visibilité et rentabilité.

. Faire montre de souplesse pour s'adapter aux conditions parfois strictes des marketplaces (conditions de livraison, stock, remboursement...).

. Sélection drastique : la place de marché mettant en jeu sa réputation et son image, son accès induit, pour les vendeurs, un contrôle qualité sévère.

. Fidélisation clientèle difficile : Le client appartient à la marketplace et le vendeur ne peut contacter le client autrement qu'en lui envoyant le colis (aucune collecte de données clients possible).

. L'existence d'un site e-commerce peut entrainer un risque de cannibalisation de son propre business. Attention au piège de la duplication de contenu : le contenu fourni aux marketplaces doit être unique, différent de celui de son propre site web.

Avant de se lancer dans cette aventure, il est essentiel de bien comprendre l'approche marketplace et tout ce qu'elle implique, comme l'explique Nicolas Goubin, gérant de Créastore à Angers - fourniture beaux-arts et loisirs créatifs - présent depuis quelques années sur la marketplace d'Amazon (en complément de sa boutique physique et d'un site d'e-commerce). « De l'intérêt ou pas d'être sur les marketplaces dépend avant tout des produits que l'on y vend. Il faut peser le pour et le contre, être sélectif quant à ce que l'on propose. Tout ne peut être vendu sur une marketplace. Il faut être vigilant. On peut tout aussi bien en retirer de substantiels gains que des pertes. La clientèle des marketplaces est différente de celles en boutique ou sur les sites d'e-commerce. Certains clients sont à ce point attachés à ce mode de commerce qu'ils ne commandent plus que sur ce nouveau canal. Amazon apporte indéniablement un potentiel de clients supplémentaires. Le but est aussi de drainer ces clients vers le site d'e-commerce conventionnel ». Autre atout : Amazon offre des champs possibles à l'export. « 1/3 de mes clients est en Europe. Amazon peut être un formidable levier de croissance si on l'utilise avec prudence (surveiller ses marges pour être sûr que l'on ne vend pas à perte, entre autres) ».

Source informations : Octave.Biz

Marianne Bourgeois
Anjou Eco n°51 - mai 2018

 

Contact CCI : 
02 41 20 49 55
numerique@maineetloire.cci.fr 

 

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin 

Comment gagner en visibilité sur LinkedIn ?

Avec quelque 115 millions d'utilisateurs actifs estimés à travers le monde et 3,2 millions en France (*), LinkedIn est le plus grand réseau professionnel à ce jour. Comment tirer profit de son potentiel ?

Contact CCI :

Thierry Vergnault

02 41 20 49 55

Thierry.vergnault@maineetloire.cci.fr

LinkedIn est devenu l'un des réseaux clés des spécialistes du recrutement et de toute personne à la recherche d'une nouvelle opportunité professionnelle. LinkedIn est un outil propre à renforcer son identité numérique et s'assurer d'un meilleur référencement. Si la fonction première du réseau LinkedIn est d'être un réseau social, il est un excellent moyen pour les professionnels du recrutement d'avoir accès à un vivier de candidats. Qui veut être repéré ou développer ses contacts pour voir émerger de nouvelles opportunités, doit travailler son profil pour augmenter sa visibilité, donc son attractivité.

Un profil complété à 100 %
Dans une gestion de carrière, LinkedIn est un atout. Il permet de consolider son réseau, de rester dans la boucle d'information et d'établir une certaine crédibilité professionnelle. La première démarche est de créer un profil détaillé en renseignant les champs d'information liés à l'expérience professionnelle, aux domaines d'intérêt, aux formations ou spécialisations. Ces informations consolident le profil et augmentent les chances d'être repéré grâce à ses relations professionnelles et son expertise. Pour utiliser LinkedIn de façon optimale, il vous faudra être proactif et rédiger un profil attractif, pertinent. Il est essentiel de soigner le résumé de votre parcours, ce dernier étant indexé par le moteur de recherche de LinkedIn. Consultez également les profils d'autres membres LinkedIn : leur présentation peut vous aider à construire le vôtre. S'agissant des recommandations de tiers que vous pourrez publier, sollicitez vos clients, partenaires et fournisseurs, pas uniquement vos collègues ou les personnes avec qui vous travaillez au quotidien. Ne faites pas l'économie d'une photo. Un profil sans photo n'attirera pas l'attention ou semblera incongru. Le choix de la photo n'est pas anodin, il est préférable d'opter pour une photo professionnelle, de qualité, pour renforcer sa crédibilité et rafraîchir la mémoire des gens rencontrés brièvement.

Boostez votre profil
Avoir un profil complet et à jour vous permet de gérer et de soigner votre réputation professionnelle en ligne. Pour faire la différence et vous distinguer, LinkedIn permet d'aller plus loin grâce à de nombreuses fonctionnalités parmi lesquelles la personnalisation de votre URL (indiquez votre nom dans l'adresse URL pour dynamiser votre présence en ligne sur les moteurs de recherche web) ; l'ajout de projets spécifiques, professionnels ou non (adhésion à une association, participation à un événement ponctuel, caritatif, humanitaire...) ; l'enrichissement de votre profil par des contenus médias pour illustrer vos expériences et mettre en avant votre entreprise (vidéos, photos, présentations slideshare, études...).

Quelques astuces 
N'hésitez pas à lier votre expérience avec l'entreprise concernée si elle a une page LinkedIn, cela ajoutera le logo de l'entreprise sur votre profil. Dupliquez votre profil dans plusieurs langues. La visibilité de votre profil en sera alors facilitée pour le visiteur, en fonction de sa langue ou pays d'origine. Inscrivez les mots-clés correspondant à vos compétences. Cela permet d'être facilement identifié par des contacts ayant une recherche précise. Une fois votre profil complété, le bouton « Améliorer mon profil » s'affichera dans le premier cartouche de votre profil. En cliquant, vous verrez des suggestions de LinkedIn qui vous aideront à améliorer votre profil. Il peut être judicieux d'avoir une opinion externe sur votre profil. Certaines choses peuvent sembler si évidentes que nous oublions de les mentionner ou que nous ne les considérons pas comme des compétences ou des forces. Un regard extérieur peut vous aider à être plus objectif également.

Etendre son réseau, rejoindre des groupes professionnels
Une fois le profil créé, il est pertinent d'envoyer des invitations par courriels à ses contacts pour étendre son réseau. Profiter des nombreux groupes professionnels de LinkedIn est un aussi un excellent moyen pour repérer des personnes aux fonctions similaires et donc aux mêmes intérêts. Comment trouver les groupes les plus pertinents en fonction des profils ? En lançant une recherche avec une sélection de mots-clés, en prenant note des groupes que les contacts influents rejoignent. En devenant membre de ces réseaux, l'utilisateur montre aussi qu'il est impliqué dans sa profession. LinkedIn permet aussi d'entrer en contact avec des professionnels occupant le type de poste que l'on recherche.

Echanger, participer
Il est possible, voire recommandé, de publier des actualités sur le réseau. Ni trop, ni pas assez. Mieux vaut éviter de trop publier ou de trop répondre. Cela peut laisser entendre que l'utilisateur n'a pas grand chose à faire ou qu'il se dit expert dans tous les domaines... Il n'est pas recommandé non plus de poster des argumentaires commerciaux, de faire de l'autopromotion, de solliciter des services... En complément de ces actualités publiées, l'utilisateur peut participer aux groupes qu'il a rejoints, de manière régulière en posant, par exemple, une question pertinente, en partageant son expérience sur un sujet donné.

Tirer parti du support multimédia
LinkedIn permet de télécharger différentes pièces jointes (photos, vidéos, présentations et liens). Illustration : un utilisateur a récemment effectué une présentation ou animé un séminaire en ligne. Il peut alors le télécharger sur la plateforme. Ces fonctions permettent de construire un portfolio professionnel multimédia pour mettre en avant ses compétences, tout en augmentant sa visibilité.
Incontournable LinkedIn ? Probablement, d'autant plus que les utilisateurs font deux fois plus confiance aux informations publiées que sur Facebook ou Twitter...


Marianne Bourgeois
Anjou Eco n°50 - février 2018

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin