Retour accueil
Vous êtes ici  > Actu

Un cru 2015 en légère amélioration pour les hôtels angevins et saumurois

L'Observatoire de l'hôtellerie vient de livrer ses conclusions. Mis en place par la CCI de Maine-et-Loire, à la demande des professionnels, il apporte une visibilité sur le rapport offre-demande sur les territoires angevin et saumurois, et recense les projets du secteur. Des résultats positifs si l'on en croit les chiffres.

Contact CCI :
Grégory Loussouarn
02.41.20.49.22
gregory.loussouarn@maineetloire.cci.fr

Source
 : Observatoire de l'hôtellerie 2015 - www.maineetloire.cci.fr

La capacité hôtelière et para-hôtelière des deux territoires a peu évolué entre 2014 et 2015. En 2015, Angers Loire Métropole compte plus de 2 500 chambres, soit la moitié du total départemental. Le parc du Grand Saumurois est proche des 1 200 chambres.

En 2015, le taux d'occupation enregistré dans les établissements (tous types confondus) d'Angers Loire Métropole progresse légèrement : 61 % contre 60,2 % en 2014. Le Grand Saumurois suit la même tendance avec un gain de 0,7 point, soit un taux qui s'élève à 54,7 %.

Malgré une typologie de clientèle très différente, les deux territoires affichent leur meilleur niveau d'activité en juin et septembre, avec cependant, des taux loin de la saturation cependant (environ 70 %). La saison touristique saumuroise (mai à septembre) a contribué à améliorer le taux d'occupation grâce à une densité importante d'évènements et de manifestations.
 
Les catégories intermédiaires d'établissements, et surtout le haut de gamme, s'inscrivent dans une bonne dynamique, + 4,2 points, notamment pour les 4-5 étoiles au sein de l'agglomération angevine. Les enseignes intégrées (franchise, filiale...), surtout présentes en région angevine, conservent des taux supérieurs en 2015. A l'inverse, l'hôtellerie économique s'essouffle depuis deux ans sur les deux territoires avec un taux d'occupation qui recule.

RevPar (*), un outil d'aide
Véritable indicateur de performance conjuguant taux d'occupation moyen et politique tarifaire, le RevPar a particulièrement augmenté dans le Grand Saumurois : +2,81 € entre 2014 et 2015, soit un niveau proche de 45 €. Présidente du Club Hôtelier angevin, Nathalie Busson constate que « l'Observatoire révèle une hausse du taux d'occupation et du RevPar sur la région angevine liée à des investissements effectués sur le moyen et haut de gamme pour développer le tourisme d'affaires et d'agrément, et faire d'Angers une véritable destination ».

Quant à François Chovet, président du Club Hôtelier du Saumurois, « il constitue un véritable outil d'aide à la décision tant pour les élus, les porteurs de projets que pour nous-mêmes, permettant de disposer d'informations économiques réelles sur l'activité à l'échelle du territoire. Aucun autre outil statistique ne nous donne ce niveau de précision ».

« Cet observatoire de l'hôtellerie recense de multiples indicateurs dans ce secteur et procure un outil fiable et utile pour les futurs porteurs de projets  précise Jean-René Camus, Président de la Commission Tourisme de la CCI de Maine-et-Loire.


Anjou Eco n°44 - Mai 2016


(*) : RevPar (en € HT) ou revenu par chambre disponible : chiffre d'affaires réalisé divisé par le nombre total de chambres disponibles. Cet indice prend en compte la variation du taux d'occupation et celle du prix moyen de la chambre

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin