Retour accueil
Vous êtes ici  > Actu

Compte CO2 : les héros du climat gagnent du CO2

A l'origine du Compte CO2 : Olivier Messager, un ligérien de Montjean sur Loire, décidé à apporter une solution au problème de financement de la lutte contre le changement climatique.

Pour lutter contre le changement climatique
http://www.compteCO2.com

CONTACT CCI :
Philippe Lohézic
02.41.20.54.48
philippe.lohezic@maineetloire.cci.fr

Olivier Messager, un ligérien de Montjean-sur-Loire, a créé O2M Conseil en 2008 après une formation agro et 7 ans d'expérience dans l'industrie et la distribution. En 2010, il cofonde avec Jean-Luc Baradat le www.compteco2.com, une plateforme dédiée à une monnaie climatique. Cette initiative, soutenue par des personnalités comme Michel Rocard, a été désignée ambassadrice de la FrenchTech à la COP21 par Emmanuel Macron et Axelle Lemaire.
A l'origine du Compte CO2 se trouvent les « crédits CO2 Kyoto ». Cette monnaie, le kg de CO2, est utilisée par les particuliers et par les entreprises qui font des efforts en matière de réduction de leurs émissions de carbone et qui le prouvent. En fonction de leurs efforts comme le covoiturage, un chauffage plus sobre en carbone ou les transports en commun, ils recevront des euros et pourront ainsi acheter des produits ou des services sobres en carbone. Le "kg de CO2" devient une nouvelle valeur d'échange.
Le « Compte CO» s'adresse aux entreprises de trois manières. Celles qui réduisent leurs émissions bénéficient d'un compte épargne CO2 qui valorise financièrement les tonnes de CO2 évitées. Il concerne aussi les entreprises qui souhaitent compenser leurs émissions en France : politique développement durable, commercialisation de leur produit avec un argument « neutre en CO2 ». Le Compte Épargne COs'adresse enfin à celles qui proposent des services ou produits bas-carbone en B to C. Elles sont mises en contact avec des clients potentiels qualifiés. Vert Event sur Angers propose de payer un vélo électrique en CO2. « La monnaie est le lien entre la société civile et l'économie, autant lui donner du sens » insiste Olivier Messager.
Concrètement, l'entreprise doit d'abord calculer ses émissions réelles de CO2. Depuis l'arrivée des bilans carbone, il est possible de les estimer. Ensuite, l'entreprise réduit ses émissions grâce à des travaux de rénovation énergétique ou une mobilité plus sobre en CO2 et ses réductions de CO2 sont versées directement sur son compte. Le CO2 peut alors être utilisé comme une monnaie auprès de partenaires de l'opération pour bénéficier de réductions. Il peut être converti en euros et dépensé selon les souhaits de l'entreprise.
Le Compte CO2 apporte donc une solution à un problème majeur : le financement de la lutte contre le changement climatique et permet de fixer un prix positif au CO2 ; une forme de bonus alors que nous sommes la plupart du temps exposés au malus. C'est le passage de la contrainte à l'envie. Bientôt, il semblera normal d'utiliser des kg de CO2 plutôt que les bons vieux euros.
La CCI de Maine-et-Loire a été la première Chambre de commerce et d'industrie en France à ouvrir un compte CO2. Elle a déjà réalisé quelques accompagnements convertibles en CO2.



Anjou Eco n°44 - Mai 2016

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin