Retour accueil
Vous êtes ici  > Actu

Le Grenelle de l'Apprentissage : cerner les besoins futurs des apprentis

Comment booster l'apprentissage pour inciter les entreprises et les jeunes à emprunter cette voie ? Bruno Retailleau, Président de la Région des Pays de la Loire, a décidé de mettre en place de nouvelles mesures pour relancer l'apprentissage, une de ses grandes causes régionales énoncées lors de sa campagne électorale.

CONTACT CCI :
Jean-Claude Guilbault
Jocelyne Boisseau
02.41.20.49.98

POUR EN SAVOIR PLUS :
http://www.orientation-paysdelaloire.fr/

Carif-Oref Pays de la Loire
2 rue de la Loire - 2ème étage
44200 Nantes
Tél: 02.40.20.21.31
info@cariforef-pdl.org
L'apprentissage en Pays de la Loire :
-
27 100 apprentis et pré-apprentis (dont 10 600 apprentis dans les entreprises de moins de 10 salariés)
- 15 445 employeurs d'apprentis
- 53 CFA régionaux
- 200 sites de formation
- 76 % des apprentis concentrés sur 14 secteurs professionnels (commerce-vente, moteurs et mécanique auto, travail du bois et ameublement, bâtiment-finitions)
- 83.3 % : taux de réussite aux examens pour 2014/2015

Le Grenelle régional de l'Apprentissage, tenu le 24 mars dernier à Nantes, s'est articulé en quatre ateliers-débats qui ont réuni plus de 1 000 participants : entreprises, enseignants, CFA, formateurs, responsables publics, acteurs de l'insertion. Ont été abordés au cours de cette journée, les thèmes suivants : l'écoute auprès des entreprises ; l'apprentissage un outil de réussite pour tous ; un accompagnement plus soutenu des apprentis afin de mieux les valoriser ; soutenir les CFA ; faire évoluer la carte des formations en partant du besoin des entreprises ; favoriser l'innovation et l'usage du numérique ; moderniser l'appareil de formation,...

Suite à ce Grenelle, la Région a lancé une grande campagne de communication. « Nous voulons donner un coup d'accélérateur à cette voie d'excellence en mettant en place des mesures concrètes pour soutenir l'apprentissage. » Un budget de 4.6 millions d'euros a été voté pour mettre en place 30 mesures axées sur 8 priorités. Voici quelques-unes des mesures retenues.

« L'apprentissage, le plus court chemin vers l'emploi »
L'une des priorités de la Région est l'emploi des jeunes pour lutter contre leur taux de chômage (22 % en Pays de la Loire). Cette mesure passe par un renforcement de l'apprentissage, véritable outil d'insertion, et spécialement pour les jeunes les moins qualifiés. La Région des Pays de la Loire affiche un taux d'insertion dans l'emploi des jeunes, supérieur au taux national, de 70.4 % (62 % au niveau national) avec un faible taux de rupture. La campagne de communication souligne l'importance de cette forme d'enseignement qui réunit l'entreprise, le jeune salarié et le CFA. Tous les diplômes, du CAP au diplôme d'ingénieur, peuvent se préparer par cette voie de l'alternance (entreprise/établissement de formation).

Promouvoir l'image d'excellence de l'apprentissage
« L'apprentissage souffre encore d'un déficit d'image, qui le réduit souvent à une orientation par défaut. » L'effectif des apprentis a baissé de 4 000 apprentis (13 %) dans la région en 8 ans, touchant les niveaux V (- 14 % - près de 1 700 apprentis en moins) et niveau IV (- 22 % - près de 2 400 jeunes en moins). Pour attirer les jeunes vers cette voie d'enseignement, un portail numérique va être créé. Par ailleurs, pour développer le préapprentissage, le dispositif « ApprentiBus » sera mis en place pour faciliter l'intervention dans les collèges.

Comment inciter les entreprises à accueillir des apprentis ?
La Région met en place différentes aides financières pour relancer l'apprentissage. Elle s'engage, pour la durée de la mandature (2015 - 2021), à maintenir le montant des aides aux entreprises financées sur fonds propres de la Région. Une prime de 1 000 euros sera attribuée aux entreprises de moins de 250 salariés pour le recrutement d'un premier apprenti de niveau V ou IV. Un label d'excellence est créé pour distinguer les sociétés totalisant plus de 5 % d'apprentis. De plus, pour faciliter l'embauche d'apprentis, les procédures seront simplifiées et dématérialisées. L'aide régionale sera étendue à la professionnalisation des maîtres d'apprentissage et leur statut sera valorisé.

Comment mieux accompagner les apprentis ?
« C'est le collectif autour du jeune qui permet sa réussite » avec un accompagnement assuré aussi bien par les parents, le maître d'apprentissage et les équipes pédagogiques. La réussite de l'apprenti dépend aussi de la qualité de son encadrement au sein de l'entreprise. Faciliter l'accès au logement et au transport du jeune est l'une des mesures phares de la Région. Ainsi, une aide de 400 euros est offerte aux apprentis de condition modeste pour passer leur permis de conduire.
Créer un Erasmus des apprentis pour les sensibiliser à une mobilité européenne, telle est la proposition du député européen, Jean Arthuis. C'est leur permettre de valoriser leurs compétences hors de France et être accueillis dans une entreprise européenne. « Nous devons être la première région de France pour expérimenter cet Erasmus » précise Bruno Retailleau.
Grâce à ce Grenelle de l'Apprentissage, de nouveaux dispositifs vont être mis en place pour faciliter la vie de l'apprenti et lui donner toutes les chances de réussite dans cette voie de formation qu'il a choisie. L'apprentissage, une voie pour favoriser l'émergence de graines d'entrepreneurs.

Anjou Eco n°44 - mai 2016

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin