Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard

Stéphane Robineau, APPI, St Lambert la Potherie : des soudures à toute épreuve

Lovée dans un écrin de verdure et de bois, l'entreprise APPI s'épanouit sereinement à St Lambert la Potherie. Depuis qu'il en a repris la direction en juin 2017,  Stéphane Robineau s'est donné les moyens de la faire grandir, entouré de toute son équipe de 36 collaborateurs.

APPI - Applications et Précisions Industrielles
La Haie Madame
49070 St Lambert la Potherie
Tél. : 02 41 77 53 66
http://www.appi.fr/

Dirigeant : Stéphane Robineau

Directeur commercial : Anthony Saudeau

Activité : tôlerie fine et de précision

Effectif : 36 salariés

C.A. 2018 : 3,8 M€

Finaliste 2018 de la Grande Aventure d'Entreprendre

Homme de challenges, Stéphane Robineau a perçu dans la reprise d'APPI, une opportunité de relever un nouveau défi. Auparavant, il co-gérait avec son frère un établissement industriel en tournage-fraisage et mécano-soudure dans le Choletais. Fin 2016, ils conviennent d'envisager désormais un avenir entrepreneurial en solo.
« Partager, démystifier, donner envie ». Pour Stéphane Robineau, l'intention est claire : « le moyen le plus sûr d'obtenir la performance de l'entreprise c'est de rechercher et susciter avant tout l'épanouissement des collaborateurs.  Plus de liberté pour eux, c'est plus de place pour la prise d'initiative. Plus d'épanouissement, c'est aussi plus de motivation et donc plus d'engagement. Plus de confiance aux salariés, c'est par symétrie, plus d'empathie envers nos clients. »

Des investissements à la clé
Des aménagements ont été réalisés pour moderniser les bâtiments (4 500 m2) et créer ou améliorer des espaces de travail (servantes, marquage aux sols, supports outils...) et de détente  (pause café, fontaine à eau...).
Par ailleurs, APPI sollicite la CCI pour un programme Dinamic ce qui permet d'engager, entre autres, les démarches pour le certificat ISO 9001 (version 2015), obtenu au bout de 8 mois seulement. Des investissements de plus d'un million d'euros en outil de production (une plieuse à commande numérique, un laser fibre 4000x2000, une rouleuse) contribuent à accroître la compétitivité de l'entreprise. De par son expérience antérieure, Stéphane Robineau est à l'affût des dernières  innovations technologiques et n'hésite pas à impliquer ses collaborateurs pour tester de nouveaux procédés. Après l'été 2017, APPI a fait venir un fournisseur pour une démonstration d'une nouvelle technique de soudure. « L'équipe voulait s'assurer que cette méthode serait applicable à ses process, et valider son fonctionnement. »

Dernier déploiement en date, un logiciel ERP qui sera opérationnel en début d'année. Cet outil de gestion offrira u
e meilleure coordination des services et un meilleur suivi du processus de commandes qui inclut la prise de commande, l'enregistrement d'une sortie de stock, l'expédition et l'émission de factures.

Tous secteurs d'activité
Sous-traitant en tôlerie fine et mécanique de précision, APPI travaille pour de nombreux secteurs : les sports mécaniques, l'agriculture, les biens d'équipement, l'aéronautique, la Défense, l'agroalimentaire, l'électronique, le médical... « Nous réalisons des pièces, du prototype aux petites et moyennes série à haut niveau de finition sur les alliages légers, les aciers et les aciers inoxydables. Nous sommes accompagnés dans les travaux d'usinage et de traitement de surfaces par des partenaires techniques. » précise ce dirigeant, qui revendique un savoir-faire de l'entreprise de plus de 30 ans : découpe laser, poinçonnage, pliage. Ces différentes techniques de soudure (TIG MIG/MAG CMT, la soudure par point)  permettent d'assembler des aciers, de l'inox, de la fonte et de l'aluminium de toutes épaisseurs dans toutes les positions de soudage simple ou multi-passe.
Afin de compléter ses savoir-faire et apporter un service complet, APPI assure des prestations de finition, brossage, micro-billage, sablage,  peinture (liquide, poudre, texturée...),  et d'assemblage, intégration de composants techniques et personnalisation de produits finis avant expédition.
L'entreprise s'est fixée comme objectif une progression du C.A. à 5 M€  d‘ici 2 ans. «  Cela passe par le bien-être au travail pour mes collaborateurs » précise son dirigeant.  « La recherche de leur épanouissement professionnel est au cœur du métier de manager et a fortiori, de celui de dirigeant. »


Dominique Gruson
Anjou Eco n°54 - Février 2019

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin