Retour accueil
Vous êtes ici  > Enquête  > Enquêtes 2018

Ma CCI elle sert à ça !

Répondre aux besoins exprimés mais aussi être force de propositions. Apporter une aide spécifique mais aussi un regard externe empreint de recul. Dans des sphères très différentes, pour des problématiques variées, ces huit retours d'expérience de dirigeants accompagnés par la CCI à un moment de leur histoire, révèlent des accompagnements toujours spécifiques et sur-mesure ainsi qu'une communication transversale pour apporter une aide pertinente. À travers ces récits se révèlent l'intérêt et l'efficacité d'une CCI portée par sa mission.

2016 : 2021 - la CCI s'engage
+ 10 % : entreprises primo exportatrices en Maine-et-Loire

500 entreprises engagées dans une démarche RSE

220 entreprises engagées dans le Parcours des Entreprises à Energie Positive - PEPS

14 000 apprentis formés au CFA et 83 % insérés dans l'emploi

100 entreprises engagées dans l'ADECC - Association pour le développement de l'économie circulaire et collaborative

600 Flash Diag numériques

Force est de constater que nos entrepreneurs ne cessent de s'adapter et de transformer leurs entreprises pour qu'elles puissent encore exister demain. Dans un monde qui change de plus en plus vite et que nous devons, non plus « consommer » mais « protéger », le dirigeant travaille pour contribuer à ces nouveaux équilibres. Il en va de la responsabilité de l'entrepreneur de penser son modèle économique dans un monde durable.
Il n'est plus possible de se projeter seul, il est indispensable d'intégrer les effets collatéraux qui sont liés à nos décisions. Les conditions de travail, les relations managériales, l'impact sur l'environnement, les conséquences sur la santé, bien des sujets que nous retrouvons à travers les témoignages dans le magazine Anjou Eco.
La CCI de Maine-et-Loire a été parmi les premiers établissements reconnus d'utilité publique (et 1ère CCI) à être labellisés « Lucie ». Une démarche RSE très en pointe, qui fait référence dans ce domaine. Nos élus sont très engagés et s'investissent pour construire les modèles économiques de demain. Accompagner les entrepreneurs de notre territoire dans une démarche RSE, les initier à l'économie circulaire, les sensibiliser à une meilleure gestion des ressources, les aider à réussir leur transition numérique, les accompagner dans la formation de leurs collaborateurs... bien des sujets où les solutions  techniques sont opérationnelles mais où les esprits de chacun et la conscience collective ne sont pas encore totalement préparés.
C'est bien notre approche et notre état d'esprit qui doivent changer. Le cap peut rester inchangé mais les chemins à emprunter ne peuvent plus être les mêmes. En avoir conscience c'est un minimum mais le mettre en application devient plus qu'une nécessité, c'est obligatoire pour le bien de tous.
A son modeste niveau mais totalement dans son rôle et avec une palette de compétences importantes, la Chambre de Commerce et d'Industrie contribue à cette évolution des mentalités et à l'accompagnement de ces changements.
Merci pour votre confiance.

Eric Grelier
Président de la Chambre de Commerce et  d'Industrie de Maine-et-Loire

Axe 1 - Anticiper et accompagner les mutations

Numérique, industrie du futur :
Aude Montovert - Bioplants (Saint-Martin-du-Fouilloux)
« Après des années consacrées au développement de notre outil de production et à l'amélioration de la qualité, nous avons ressenti le besoin de développer notre stratégie marketing. La CCI nous a proposé un accompagnement via son pack numérique. Quatorze heures durant lesquelles un expert est venu chez nous, pour nous former aux réseaux sociaux mais aussi nous aider à faire nos premiers pas. Une formation très concrète et parfaitement sur-mesure ! Nous avons défini ensemble notre ligne éditoriale et faisons des points réguliers. Au final, nous y consacrons, à 4, environ une heure par semaine pour deux à trois publications Facebook. Et c'est un plaisir ! Les retombées commerciales sont encore difficiles à estimer mais nous savons que nous créons une communauté durable autour de notre marque. »

Performance énergétique :
Laetitia Badin et Frédéric Audouard - Audouard Voyages (Doué-la-Fontaine)
« Depuis 3 ans, nous sommes engagés dans une démarche de certification qualité NF et environnement, ISO 14001. Dans ce cadre, la CCI nous accompagne via son « Pack énergie collectif ». Une formation de 2 fois 2 jours a permis de désigner un référent énergie chez nous, en charge d'évaluer nos consommations d'énergie et de définir les leviers d'économie envisageables. Au-delà de cet accompagnement qui nous aide dans le cheminement vers la certification, la CCI nous met en contact avec d'autres structures pour mettre en place des réseaux d'économie circulaire. C'est le cas avec l'ADECC et le réseau « Entreprises coopératives Douessines », pour le retraitement de déchets ou la mutualisation de moyens. Par ces initiatives, la CCI nous apporte de vraies réponses à nos besoins. »

Jean-François Reynouard - élu CCI référent  
« Industrie du futur, commerce de demain, économie circulaire, transition énergétique, Internet des objets... Mutations multiples = défis multiples pour nos entreprises. Pour la CCI, accompagner ces mutations consiste à favoriser les synergies entre secteurs traditionnels et émergents, accompagner les hommes, et travailler sur des programmes concrets d'action. » 

Axe 2 - favoriser le rayonnement économique et l'attractivité du territoire

Commerce :
Laurent Thomas - Associations des Vitrines d'Anjou et Vitrines de Cholet
« Pour des associations de commerçants, le fait de mener des projets communs, avec des ressources mutualisées est très important. C'est ce que nous permet de faire la CCI, en nous accompagnant au travers de subventions mais aussi d'expertises. Elle participe à nos réflexions, nous alimente en chiffres et statistiques qui nous apportent des éléments d'objectivation pour mieux décider. Grâce à la CCI, nous avons mené deux gros chantiers ces derniers années : la création d'un site web plateforme pour lequel elle a apporté son regard sur le cahier des charges et le choix du prestataire, et l'achat d'un logiciel de gestion des chèques cadeaux pour lequel notre regroupement nous a permis de négocier le prix. Cette aide financière et administrative ainsi que cette force de conseil nous aident à mener nos projets à bien. »

Fabrice Cesbron - élu CCI référent
« Pour anticiper et accompagner le commerce de demain, des freins sont aujourd'hui à lever. Notre CCI A un rôle à jouer aux côtés des associations de commerçants, pour sensibiliser aux nouveaux enjeux, professionnaliser et avancer sur des sujets clés telle que la digitalisation. » 

International :
Jean Quentin - Martineau (Saumur)
« Lorsque nous avons fait le choix de nous développer à l'international, nous n'étions ni préparés, ni structurés, et nos expériences ne se sont pas avérées concluantes. Avec son parcours Stratexio, la CCI nous accompagne dans notre déploiement à l'export. Un expert CCI a réalisé chez nous un audit très pointu qui a mis à jour nos dysfonctionnements.  Désagréables à entendre mais utile ! Depuis, nous avons changé notre ERP et revu nos procédures. Stratexio nous a permis de tuer des vaches sacrées (arrêter de penser que nous devions nous développer aux Etats-Unis), nous ouvrir à d'autres opportunités (comme le Japon ou la Corée), mieux cibler nos prises de risques, trouver le meilleur couple pays-marché, recentrer notre offre et nos moyens. Cela nous permet aussi de ne plus être seuls dans nos prises de décision. »

Emmanuel Picot - élu CCI référent
«  Notre ambition première est de favoriser le développement à l'export d'entreprises pas ou peu présentes à l'international. Les assister dans leurs premiers pas et les aider à construire une vraie stratégie d'export. Pour celles déjà exportatrices les accompagner pour aller plus loin. »

Axe 3 - renforcer l'employabilité et l'adéquation entre l'offre et la demande d'emploi

Apprentissage    :
Lydie Manceau - COMEC (La Tessoualle)
 « En tant que fabricant et poseur de menuiserie, nous accueillons et formons chaque année entre 8 à 10 apprentis, en CAP et BP. Nous avons un partenariat de longue date avec le CFA Eurespace Formation de Cholet. La formation qui y est dispensée est de qualité et la CCI joue un rôle de trait d'union en nous mettant en relation avec les personnes intéressées, selon nos besoins. C'est donc tout naturellement que nous avons rejoint la démarche « Mordus de l'apprentissage » qui nous permet de valoriser une voie de formation en laquelle nous croyons. Nos échanges nous permettent aussi de nous questionner et d'améliorer nos pratiques. Nous sommes par exemple intéressés par des projets CCI liés au développement des compétences et échanges culturels tels que l'alternance européenne qui sont à approfondir pour les apprentis en menuiserie. Tout ceci est gagnant-gagnant.  »

Entrepreneuriat :
Virginie Ranouil - Charlise Tea (Beaugé-en-Anjou)
« Je suis arrivée en Maine-et-Loire il y a 4 ans, avec l'intention de me réorienter professionnellement. Je souhaitais créer ou reprendre un salon de thé. Je devais pour cela, moi l'ancienne coiffeuse salariée, devenir chef d'entreprise. J'ai suivi des ateliers à la MCTE puis une formation de six semaines à la BGE Anjou, en comptabilité, gestion financière, communication, marketing. J'ai aussi participé à des soirées d'entrepreneurs organisées par la CCI. C'est dans ce cadre que j'ai été présentée à des revendeurs. L'opération « Entreprendre dans le Baugeois » portée par la mairie et la CCI a ensuite achevé de me convaincre de m'installer à Baugé. La CCI m'a permis de me former mais a aussi mis face à moi les bonnes personnes au bon moment, de telle sorte que tout s'est fait assez simplement. »

Jean-Benoit Portier - élu CCI référent
«  Apprentissage, formation, transmission, entrepreneuriat, responsabilité sociétale de l'entreprise sont des thèmes et des enjeux fondamentaux portés par notre CCI qui vont permettre à l'entreprise d'entrer dans cette nouvelle ère de l'économie. C'est par et avec les hommes que nous réussirons un développement économique harmonieux et durable de nos territoires. »  

Axe 4 - faciliter la vie des entrepreneurs dans un monde complexe

Financement :
Ludivine Gaillard - Du chocolat plein les doigts (Denée)
« À l'origine auxiliaire puéricultrice, j'ai toujours été passionnée par le chocolat. J'ai passé un CAP chocolatier confiseur et tenté de développer des ateliers pour enfants sans que cela ne prenne l'ampleur nécessaire pour en faire mon métier à temps plein. En tant qu'entreprise de moins de 3 ans, la CCI m'a proposé des séances gratuites avec un conseiller. Ensemble, nous avons clarifié mes objectifs : je voulais vivre de ma passion mais j'avais pour cela besoin d'investir dans du matériel professionnel. La conseillère m'a proposé le financement participatif via la plateforme Tudigo. En quelques semaines, j'avais dépassé mon palier et obtenu 4 720 euros qui m'ont permis de réaliser mes achats. Au-delà, cette opération m'a apporté une visibilité qui a déclenché des opportunités commerciales concrètes. Ces dix heures de conseil ont été essentielles pour moi. Je fais désormais du chocolat à temps plein ! »

Urbanisme :
Yannick Huiban - Charier CM (Carrière du Fourneau - Liré (Orée d'Anjou)
« À Orée-d'Anjou, depuis 1982, nous exploitons une carrière d'un gisement de calcaire. Depuis 2005, nous avons le projet d'agrandir la carrière. Pour ce faire, il était indispensable d'intégrer la carrière au PLU de la commune. L'accueil du projet par les élus a été favorable, mais au moment de la consultation des personnes publiques associées, la zone a finalement été retirée du PLU. Nous nous sommes rapprochés du service Urbanisme de la CCI, qui nous a été d'une grande aide. Dans un courrier envoyé au commissaire enquêteur, le Président a développé un argumentaire permettant de reconsidérer la nécessité du projet. Ce soutien institutionnel a permis de débloquer la situation. Sans préjuger du résultat, nous pensons pouvoir maintenir l'exploitation, soit dix emplois directs ainsi que ceux de la filière associée. »

Philippe Choquet -  élu CCI référent
« Entre acronymes de toutes sortes, réglementations et normes diverses, il est parfois compliqué pour les entreprises d'avancer. Notre CCI a pour vocation de faciliter leurs relations au quotidien avec les acteurs publics (collectivités, administrations...), l'approche et la compréhension des réseaux de financement (privés ou publics) et l'accès aux dispositifs de prévention des difficultés. »

Aurélie Jeannin
Anjou Eco n°53 - novembre 2018

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin