Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard  > Regard 2018

Alexandre Pasquier, Transports Pasquier, Sèvremoine : une croissance raisonnée

Depuis sa reprise en 2012 par Alexandre Pasquier, le fils du fondateur, les transports Pasquier ont triplé leur chiffre d'affaires et leur effectif. Une croissance qui s'appuie sur l'impulsion donnée par son dirigeant et un savoir-faire acquis depuis 40 ans par les salariés.

Transports Pasquier
1 rue principale
Lieu-dit la Poterie
Tillières

49230 Sèvremoine

http://www.transportspasquier.fr/

02 41 63 65 64

Gérant : Alexandre Pasquier

Activité : transport de marchandises, déménagement

Effectif : 43 salariés

CA 2018 : 3.5 millions d'euros

Membre du Centre des Jeunes Dirigeants

Après des études de mécanique chez Renault et quelques années passées chez Scania, Alexandre Pasquier rejoint l'entreprise de transport, créée en 1976 par son père, Gabriel Pasquier. Pendant 5 ans, il occupe différents postes (chauffeur, exploitant) au sein de la PME installée à Beaupréau, avant de quitter la France pour la Norvège où il travaillera dans la logistique. Au bout de 3 ans, riche de cette nouvelle expérience, il revient en France avec l'envie d'entreprendre et de donner une suite à l'entreprise familiale.


« Fédérer une équipe autour d'un projet pour en jouir ensemble et partager », telle était son idée. En 2012, il prend la direction de la PME de 9 salariés alors orientée vers le transport de menuiserie et le déménagement. Le dirigeant n'a dès lors qu'une obsession, pérenniser l'activité et renouer avec une croissance en panne. « Je voulais que chacun des salariés soit serein, sans peur du lendemain. Mon expérience norvégienne m'a fait prendre  conscience de l'importance du bien-être au travail».

Diversifier et se développer collectivement
Le transport de menuiserie est le cœur de métier de l'entreprise. Elle livre fenêtres, portes, portails pour les industriels et les artisans avec pour contrainte principale une dépendance très forte à un client historique, la menuiserie CAIB qui réalise près de 60 % du CA. « Il fallait nous diversifier et  prospecter. Nous nous sommes fait connaitre auprès des industriels de la menuiserie de la région. Peu nous avaient identifiés comme prestataire, mais surpris par nos 40 ans d'expérience, ils ont vite été convaincus ». Aujourd'hui, ses nouveaux partenaires sont, entre autres, Batistyl, Probalu ou encore SWAO. La CAIB ne représente plus que 15 % du CA.

L'activité déménagement pour le particulier se tourne désormais vers le BtoB. « Nous avons le savoir-faire et les équipements pour le déménagement de produits lourds, fragiles et encombrants ». Les transports Pasquier livrent pour les cuisinistes, les vendeurs de meubles et de cheminées.  

Le manque d'infrastructures oblige Alexandre Pasquier à freiner la croissance. Aussi, en 2016, la PME s'installe à Tillières dans un nouveau bâtiment. Elle peut alors poursuivre son développement et rejoint en 2017 le réseau Pall-Ex, une activité autour du fret palettisé. « Une voie de diversification intéressante qui ouvre la prospection sur une nouvelle typologie de clients ». Avec l'adhésion à Pall-Ex, les transports Pasquier s'offrent les moyens de livrer quotidiennement des lots de 1 à 5 palettes sur toute la France et l'Europe.

Cette forte progression n'est pas sans conséquence. « Avoir la tête dans le guidon n'aide pas à prendre du recul » avoue le dirigeant. L'entreprise se fait donc accompagner par la CCI de Maine-et-Loire et suit le programme Dinamic pour améliorer sa performance interne. « Nous avons besoin de canaliser cette croissance, d'améliorer nos process et d'optimiser nos dépenses». Son dirigeant espère atteindre un CA de 5 millions euros d'ici 3 ans. « Le but n'est pas juste de faire du chiffre, mais bien de développer l'activité pour que chacun des salariés puisse avoir le bénéfice de ce qu'il a semé ». 

La PME emploie aujourd'hui 43 salariés. Tous participent à la progression de l'entreprise et véhiculent la culture du bien faire. La force de l'entreprise est d'avoir conservé ses talents et formé les hommes qui l'accompagnent. Alexandre Pasquier s'est formé au métier de dirigeant grâce au Centre des Jeunes Dirigeants auquel il adhère.


Basée sur des valeurs familiales et humaines, l'entreprise continue d'entretenir des relations privilégiées avec ses clients et ses fournisseurs. « Je crois plus à l'échange qu'à la concurrence à tout va », précise le dirigeant.

Christelle Gourronc

Anjou Eco n°52 - septembre 2018

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin