Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard  > Regard 2018

Bruno Estienne, Bucher Vaslin, Chalonnes-sur-Loire : extraire la substantifique moelle du raisin

Le leader mondial pour les matériels viticoles est situé à Chalonnes-sur-Loire. Bucher Vaslin s'est spécialisée, entre autres, dans les pressoirs pneumatiques pour le vin. Son nouveau directeur, Bruno Estienne, poursuit les recherches dans de nouveaux programmes d'innovation.

Bucher Vaslin S.A.
Rue Gaston Bernier
BP 70028
49290 Chalonnes-sur-Loire
02 41 74 50 50
http://www.buchervaslin.com/

Dirigeant : Bruno Estienne

Activité : fabrication et commercialisation de procédés et matériels pour la transformation du raisin en vin, pressoirs pneumatiques

Effectif : 350 salariés
C.A. :  60 M€

Trophée Sitevi 2017 (remorque égoutteuse à compartiments)

Trophée Vinitech 2016 (filtre tangentiel Flavy)

Sival d'argent 2014 (tri mécanique à lame d'air à haut débit)

Avant d'arriver en Maine-et-Loire, Bruno Estienne a exercé pendant trente ans dans l'industrie automobile et chez des équipementiers. En 2014, il décide de se rapprocher de la région angevine pour découvrir un autre secteur d'activité, celui de la vigne et du vin. Un nouveau challenge pour ce dirigeant qui retrouve des similitudes techniques dans la mécanique de ces machines vinicoles.

Du pressoir mécanique au pneumatique
L'histoire de cette belle entreprise remonte au XIXe siècle, du temps où Joseph Vaslin (1856) dépose un brevet à Angers pour la fabrication de pressoirs mécaniques. D'inventions en brevets, et quelques décennies plus tard, Gaston Bernier, alors maire de Chalonnes-sur-Loire, relance l'activité en 1947 et développe un important réseau commercial à travers le monde pour faire connaître le savoir-faire de Bucher Vaslin. En parallèle, le groupe mondial suisse, Bucher Industries, innove en 1977 dans les pressoirs pneumatiques (dépôt de brevets). Il fait rentrer dans son capital l'entreprise chalonnaise qui apporte son expertise commerciale et sa renommée internationale. A partir du 1er janvier 2014, Bruno Estienne en prend la direction (à la suite de Jean-Pierre Bernheim qui l'avait dirigée pendant presque trente ans).

Le temps des vendanges
Le métier de Bucher Vaslin est rythmé par le cycle des vendanges : 15 jours en France, et jusqu'à 3 mois en Amérique du Sud (filiales en Argentine et Chili) où les cultures s'étalent en fonction de la longueur géographique des pays. Les pressoirs et autres engins de récolte sont plus sollicités qu'en France. Les techniciens envoyés en mission assurent un SAV irréprochable. Bucher Vaslin s'engage à intervenir dans des délais très courts et garantit la disponibilité des pièces de rechange pour la plupart de ses matériels pendant 20 ans. Un centre de formation agréé a été constitué par Bucher Vaslin pour ses clients, concessionnaires, agents et salariés.
« Chaque vigneron aspire à produire un vin qui lui ressemble,  analyse Bruno Estienne.  Nous leur proposons la fabrication de machines adaptées en fonction de nombreux critères : cépages, terroirs, goûts des consommateurs... 4 % du C.A. est consacré au service R&D sur les sites de Chalonnes-sur-Loire et Rivesaltes, dans les Pyrénées Orientales ».

L'avenir est dans l'innovation
Parce que l'innovation fait partie de l'ADN de l'entreprise (dépôt de nombreux brevets et trophées remportés), celle-ci accentue ses recherches dans des techniques plus sophistiquées de systèmes de filtration. « Nous assistons à une évolution du climat vers des effets sécheresse. Les baies auront de moins en moins de jus. En 2017, le monde viticole a perdu au moins 10 % de sa production. Il est donc essentiel de pouvoir récupérer encore plus d'hl de jus à partir des lies et bourbes du raisin. Nous allons investir davantage dans la R&D pour trouver des techniques plus pointues d'extraction de jus.» détaille son dirigeant. Bucher Vaslin fait partie des très rares entreprises mondiales leaders dans ce domaine.
La conception des machines pour le pressurage (pressoirs pneumatiques, verticaux, à gaz inerte...) ainsi que la filtration tangentielle constituent deux activités importantes. Bucher Vaslin fournit aussi du matériel breveté pour la réception de vendange (tri, égrappage, conditionnement, transport du raisin). Son service technique offre à ses clients une expertise technique comme une disponibilité  d'excellence.

Rayonnement international 
Forte de 250 salariés à Chalonnes-sur-Loire et 50 sur son site de Rivesaltes, Bucher Vaslin affiche un C.A. d'environ 60 M€ et pilote 4 filiales (50 salariés au total aux USA, Chili, Argentine et Italie). Près de 130 concessionnaires sont sollicités pour promouvoir la marque dans le monde.


Dominique Gruson
Anjou Eco n°52 - Septembre 2018

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin