Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard  > Regard 2018

Fabrice Audusseau, Volumétal, le Puy Saint Bonnet : volumétal y croit dur comme fer

Volumétal donne forme aux feuilles de métal, puis les assemble pour en faire des cuves à vin, des fontaines à cocktail... Implantée au Puy Saint Bonnet près de Cholet, l'entreprise de chaudronnerie industrielle brigue le marché national.

Volumétal
ZA du Chêne rond
6 rue de la Lance
49300 Le Puy Saint Bonnet, Cholet
02 41 70 52 15

contact@volumetal-49.com

PDG : Fabrice Audusseau

Activité : conception, fabrication, réparation  ouvrages en métaux, installation structures métalliques, chaudronnées et tuyauteries, découpage, emboutissage, formage, pliage, tôlerie fine, métaux

Effectif : 10 salariés

CA (juin 2017) : 1 020 000 €

Membre du CJD

Fort de sa formation en chaudronnerie chez les Compagnons du Devoir et d'une expérience de plusieurs années en tant que technico-commercial dans cette même filière, Fabrice Audusseau crée Volumétal en 2008. Son activité démarre au sein d'une pépinière d'entreprises au Puy Saint Bonnet. Et ce n'est qu'en 2013 que l'entreprise rejoint la zone artisanale du chêne rond dans des locaux nouvellement réaménagés et agrandis. Le site est accueillant, un bâtiment flambant neuf, une allée fraichement aménagée, çà et là quelques assemblages métalliques aux formes improbables.
Volumétal est spécialisée dans la fabrication d'articles à partir d'inox et d'aluminium pour les secteurs tels que l'agroalimentaire, la viticulture, la cosmétique, la décoration, l'industrie. La production viticole représente une grande partie de sa clientèle pour laquelle l'entreprise conçoit entre autres des grilles de macération, des escaliers d'accès, des passerelles, des chapeaux flottants. Son marché est donc naturellement centré sur la vallée de la Loire.


Développement et performance
Même si l'activité ne manque pas dans les Pays de la Loire, Volumétal souhaite se développer sur l'ensemble du territoire national. « L'objectif est avant tout de pérenniser cette activité de chaudronnerie généraliste dédiée à l'origine aux produits sur mesure en commercialisant davantage les produits standard qui apportent un volume récurrent », précise le dirigeant.
Ainsi, il souhaite développer des équipements tels que la fontaine à cocktail commercialisée à destination de la restauration et pour laquelle il existe un marché important. Le dirigeant mise aussi sur l'innovation et crée de nouveaux produits. Une machine à fondue est en cours de fabrication et devrait être proposée sur le marché prochainement.  
Ressentant le besoin de se structurer davantage, Volumétal s'engage en février 2017 dans le programme Dinamic, animé par la CCI de Maine-et-Loire. Un dispositif d'accompagnement des PME pour doper leur performance et leur compétitivité. « Ce programme nous permet de formaliser le projet d'entreprise et sa stratégie commerciale. Nous avons ainsi défini des directives précises et mis en place les outils nécessaires ». Une opportunité pour l'entreprise d'engager une nouvelle étape de sa transformation et de préparer un vrai plan de progrès impliquant l'ensemble des équipes.

Sous le signe du partage
Ce dirigeant passionné n'est pas à court d'idées. Pilote de paramoteur, il a ainsi conçu un chariot pour transporter le moteur de son parapente. Cet équipement fait désormais partie de son catalogue produit et est aujourd'hui commercialisé auprès des clubs d'ULM. Il pratique cette discipline depuis quelques années et la partage avec un membre de son équipe. Une belle façon d'allier passion et travail.

La PME emploie aujourd'hui une dizaine de salariés, dont quelques jeunes en apprentissage et aussi des Compagnons du Devoir. « Les jeunes véhiculent une bonne ambiance dans l'entreprise et participent à la convivialité ». En tant qu'ancien Compagnon lui-même, Fabrice Audusseau affectionne le travail en équipe et aime former et transmettre aux plus jeunes. Le métier ne se limite pas à un savoir-faire, c'est aussi une culture, un savoir-être. La transmission des savoirs est un engagement moral que prennent tous les Compagnons.
Le chef d'entreprise a choisi d'adhérer au Centre des Jeunes Dirigeant de Cholet (CJD), un réseau dynamique de 68 PME qui prône l'économie au service de l'homme. « C'est une belle occasion de pouvoir échanger et partager avec d'autres chefs d'entreprise ; cela permet aussi de sortir la tête du guidon, de continuer à se former ».


Christelle Gourronc
Anjou Eco n°50 - janvier 2018

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin