Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard  > Regard 2017

Sébastien Trichet, Agena 3000, Cholet : à la conquête du marché canadien

Le marché de la dématérialisation est en pleine croissance. Les logiciels de gestion de données sont indispensables pour faire gagner du temps à l'entreprise. Sébastien Trichet l'a bien compris et reprend en 2014, l'éditeur de logiciels choletais Agena 3000. Homme de défis, il ambitionne de lui donner une dimension internationale.

Siège social :
Agena 3000
88 rue du Paradis
 CS 70508
49305 Cholet Cedex
 02 41 46 33 00
E-mail : commercial@agena3000.com

PDG : Sébastien Trichet

Activité principale : édition de logiciels applicatifs

Effectif : 105 personnes
CA : 11 millions d'euros

Diplômé d'un DESS de Gestion, Sébastien Trichet commence sa carrière chez IBM. En 2006, il prend la direction d'une première entreprise, puis, en 2014, celle de l'éditeur de logiciels Agena 3000, suite au départ en retraite de son dirigeant Alain Guinberteau. Agena 3000 rejoint ainsi le Groupe Centaurus Developpement déjà composé d'Immostore (édition de logiciels pour le marché immobilier), et Keryss Web (agence marketing web) et en devient le « vaisseau amiral ». Pour faire face à sa croissance, Agena 3000 s'est installée il y a 9 mois dans l'ancien immeuble de la Communauté d'Agglomération de Cholet, rue du Paradis. 1 200 m² sobres et confortables, bureaux, salles de travail en openspace, cafeteria, salle de créativité, salle de détente, et même pour les sportifs l'installation de douches... Des aménagements dans la droite ligne de la démarche Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE). Sébastien Trichet, dirigeant de l'entreprise, est très attentif au bien-être de ses salariés et aux valeurs fortes tels que l'esprit d'équipe, l'innovation, la confiance, le plaisir, Parmi ses autres engagements RSE, l'entreprise a conclu un partenariat avec « La Halte du cœur », une association d'aide alimentaire participative en milieu rural, créée en 1986 à Beaupréau. Son objectif premier est la lutte contre le gaspillage alimentaire. Agena 3000 a réalisé une communication à grande échelle auprès de ses clients industriels de l'agroalimentaire pour leur faire connaître cette association et les motiver à la soutenir.

Trois ans pour doubler son chiffre d'affaires
« Agena 3000 accompagne les industriels et les distributeurs dans la mise en œuvre de solutions de gestion de données pour divers secteurs tels que les produits de grande consommation, le transport & la logistique, la santé, la mode, les matériaux de construction & distribution ». Elle compte près de 3 000 clients, dont des distributeurs (Andros, System U, Casino...), et des industriels (Nivea, l'Oréal, Coca Cola...). A son entrée dans le groupe Centaurus en 2014, l'entreprise réalisait un CA de 5,3 millions d'euros avec 56 salariés. En 2016 son CA est de 9 millions d'euros et devrait atteindre 11 millions d'euros cette année avec 105 salariés (95 sur Cholet, et une dizaine répartie entre les sites de Paris et Toulouse). « La réussite n'est pas une performance individuelle, mais celle d'une équipe » précise le dirigeant. Le groupe mise sur une stratégie de croissance externe. Il intègre des sociétés de services et des éditeurs de logiciels spécialisés sur des marchés de niche. En décembre 2016, il fait l'acquisition de Catalogic, BluePIM et Gexedi, acteurs clés du secteur de l'EDI (Echanges de Données Informatisées) et PIM (Product Information Management). Grâce à ces rachats et une double expertise dans la distribution et l'industrie, l'entreprise a l'ambition de devenir un des leaders européens de la gestion de données structurées.

Un projet familial, ouvert vers l'international
Dès 2014, le groupe a affiché clairement ses ambitions à l'export. « L'international représente actuellement 5 % du CA, nous souhaitons le porter à 50 % en 2024 » indique Sébastien Trichet. Des bureaux sont déjà ouverts en Espagne, Belgique et, tout récemment, à Toronto. Pour assurer la réussite de ce lancement et lui donner une vraie impulsion, le dirigeant a choisi de s'investir personnellement en s'installant à Toronto avec sa femme et ses trois enfants. « Ce projet n'est pas uniquement celui de l'entreprise, c'est aussi un projet de vie en famille ». Cette installation canadienne est le témoignage de l'engagement de Sébastien Trichet pour faire avancer son entreprise.

Christelle Gourronc
Anjou Eco n°48 - septembre 2017

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin