Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard  > Regard 2017

René Coudrin, SMPI, Beaucouzé : sabler et peindre le métal

L'entreprise S.M.P.I .a emménagé il y a un an à Beaucouzé, dans des locaux spacieux plus adaptés à son activité de sablage et peinture industrielle. René Coudrin, dirigeant de l'entreprise depuis 2012, ambitionne de franchir le seuil du million d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2 ans.

S.M.P.I. - Sablage, Micro-gommage, Protection, Imperméabilisation
1 rue du pavillon
49070 Beaucouzé
02 41 05 05 05
http://www.spmi.org/

Dirigeant : René Coudrin

Activité : traitement de surface, sablage, micro sablage, peinture

Membre du Réseau Entreprendre depuis 2012

Effectif : 8 salariés (+ 2 intérimaires en période de pointe)

C.A. 2016 : 800 000 euros

Accès à l'entrepreneuriat
Issu du monde industriel, René Coudrin a exercé différentes missions dans des entreprises locales en tant que responsable des méthodes, puis responsable Qualité et enfin directeur de production. L'envie de racheter une petite structure était au cœur de ses préoccupations. Aussi, il suit en parallèle, un Master (administration et gestion d'entreprise) à Nantes pendant 2 ans afin de préparer au mieux son accès à l'entrepreneuriat. Et, en 2011, il saisit l'opportunité de racheter l'entreprise S.M.P.I., basée alors à Trélazé (il conserve les 5 salariés). Membre du Réseau Entreprendre depuis 2012, il a pu s'appuyer sur l'expérience du réseau et bénéficier de son aide pour faciliter son installation. « Notre métier premier était le micro-gommage des façades de bâtiments historiques et monuments. Nous avons ensuite diversifié notre offre vers la métallisation et la peinture industrielle (anti-corrosion...) afin de gagner des parts de marchés supplémentaires. Mais, notre outil de production n'était plus adapté, la structure des bâtiments obsolète, les cabines de peinture hors normes,... N'étant pas propriétaire des bâtiments, il était compliqué de procéder à la modernisation de nos installations. » raconte René Coudrin.
Il se met en quête de nouveaux locaux situés de préférence dans une zone d'activité bien desservie géographiquement et possédant un potentiel de nouveaux clients. Ce sera la zone industrielle de Beaucouzé.
L'entreprise obtient un prêt de 30 000 euros auprès d'Initiatives Anjou et investit 350 000 euros dans l'aménagement des 1 250 m2 de bâtiments pour loger, entre autres, deux cabines de peintures, une cabine de grenaillage (longue de 10 m, équipée d'un système de recyclage de la grenaille et d'aspiration de la poussière), un poste de métallisation pour projection thermique.  

Sur les chantiers comme à l'atelier
« Nous intervenons pour toutes prestations de grenaillage, sablage sur métaux ferreux et non ferreux, métallisation et peinture industrielle. » Entre autres travaux, la grille du Château d'Anges, la fontaine du Jardin du Mail, la charpente extérieure de la piscine Jean Bouin...  75 % du C.A. est réalisé directement à l'atelier. Lorsque les pièces à grenailler ou à sabler ne sont pas démontables, une équipe de spécialistes se déplace sur site pour réaliser le décapage de charpentes métalliques, châssis de machines, sablage de poutres en bois, ensembles mécano-soudés à l'aide de trois camions équipés de compresseur haute pression avec sableuse. « Nous sommes tributaires de la météo car le grenaillage ne supporte pas l'humidité.» constate avec humour ce chef d'entreprise à l'affût des fluctuations climatiques. Adhérente à l'OHGPI (Office d'homologation des Garanties Peinture Industrielle) et agréée ACQPA (peintures liquides), SPMI est qualifiée pour proposer des peintures à environnement très corrosif (milieu marin, environnement chimique...), des peintures intumescentes (stabilité au feu) et des peintures liquides spécifiques.

Du portail industriel à la tuyauterie
Ses clients, majoritairement localisés en Pays de la Loire, sont des collectivités locales, des industriels chaudronniers, fabricants de pièces mécano-soudées, châssis, tuyauterie industrielle... S.M.P.I . envisage à court terme de développer son offre auprès de la clientèle des particuliers pour tous types de prestations (radiateurs en fonte ou acier, volets roulants...).
S.M.P.I. affiche, pour cette année, une nouvelle stratégie de développement axée sur une diversification de clientèle, de nouvelles prestations de peintures hautement techniques, une activité renforcée en atelier et l'embauche de deux salariés dont une personne orientée développement commercial.


Dominique Gruson
Anjou Eco n°47 - mai 2017

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin