Retour accueil
Vous êtes ici  > Actu

L'Ecole du Génie, un partenaire pour les entreprises

Implantée dans le paysage angevin depuis plus d'un siècle, l'Ecole du Génie forme les militaires de l'armée de Terre aux métiers du génie. Le général Denis Parmentier a pris le commandement de cette structure depuis le 1er août 2015. Il souhaite enrichir les partenariats avec les instances économiques locales afin de mieux faire connaître les compétences de l'Ecole. 

L'Ecole du génie accueille chaque année plus de 2700 stagiaires officiers, sous-officiers, militaires du rang et personnels civils pour les former à l'ensemble des missions réalisées lors d'opérations offensives et défensives ainsi que des actions de construction d'infrastructures nécessaires aux armées. Forte de 380 militaires présents dans la caserne Eblé, dont 200 formateurs, cette école militaire à vocation technique et opérationnelle, est compétente dans plusieurs grands domaines : le combat et l'infrastructure opérationnels (déminage, conduite d'engins, etc.) avec ses 9 régiments (dont le 6e régiment du génie à Angers), la sécurité civile avec ses 3 unités et la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, et l'infrastructure avec les établissements du service constructeur de la Défense.
Le génie intervient aussi bien sur le territoire national, en soutien à la population en cas de crues, incendies, feux de forêt, opération Sentinelle etc., que sur les théâtres extérieurs en étant présent de l'ouverture à la fermeture des opérations. La Sape est partout en tous temps !

Ecole unique en France
Le ministère de la Défense dispose de plusieurs centres de formation de base répartis sur toute la France. En revanche, certaines villes ont été désignées pour dispenser au niveau national des formations métiers spécifiques (ex. : la Cavalerie à Saumur). « Angers est le passage obligé au niveau national pour tout militaire aspirant à se former aux métiers du génie. L'Ecole, implantée à Angers depuis 1945, a été constituée à partir de la fusion en 1995 de l'Ecole supérieure du génie militaire de Versailles et de l'Ecole d'application du génie. Elle détient donc un savoir technique précieux qu'elle souhaite mettre à disposition de toute entreprise locale », précise le Général Parmentier. L'Ecole du génie gère le CREG (Centre de sensibilisation aux restes d'explosifs de guerre) où tout élu, toute entreprise, ONG, journaliste et civil peut recevoir une sensibilisation aux dangers des champs de bataille d'aujourd'hui. Un réel intérêt pour les entreprises dont les salariés sont parfois amenés à se rendre sur des zones sensibles et qui ont besoin d'acquérir des repères pour détecter des mines, apporter les premiers soins...

Recherche de partenariats
L'Ecole souhaite favoriser les liens avec les établissements scolaires locaux qui dispensent des enseignements similaires et qui peuvent rencontrer les mêmes problématiques. Son ouverture vers l'extérieur est facilitée par un réseau de réservistes citoyens. Forte de ses compétences métiers, l'Ecole du génie détient des savoir-faire et savoir-être pouvant être utiles aux entreprises.

Dominique Gruson
Anjou Eco n°47 - mai 2017 

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin