Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard  > Regard 2017

Ralph Mouraud, Ralph M., Miré : un canapé à vos mesures

Entre canapés, fauteuils, bergères, clubs et canapés lits, la collection Ralph M. offre un panel de couleurs chatoyantes et formes contemporaines dans le show-room situé à Miré. Son dirigeant, Ralph Mouraud, mise sur une actualisation constante des collections ainsi qu'une production sur-mesure.

Ralph M.
Route de Brissarthe
49330 Miré
02 41 96 18 50
http://www.ralph-m.fr/

r.mouraud@ralph-m.fr

Dirigeant : Ralph Mouraud

Activité : fabrication et vente de sièges et canapés haut de gamme, articles d'ameublement

Effectif : 18 salariés

C.A. 2016 : 2 .2 millions d'euros

De formation école de commerce, Ralph Mouraud avait exercé auparavant dans une entreprise industrielle américaine en région parisienne. Revenu dans le Maine-et-Loire pour prendre la direction commerciale d'une entreprise fabricante de sièges, il a connaissance de la liquidation de la société Anjou Sièges, à Miré. Il se positionne pour déposer un dossier de reprise et finalise la transaction en 2005. « Mon épouse et mon père m'ont suivi dans cette aventure où nous sommes repartis de zéro, avec 4 salariés et tout à reconstruire » raconte ce jeune entrepreneur dynamique et prêt à s'investir pour relancer cette nouvelle structure rebaptisée Ralph M.. Il s'agissait ensuite de composer rapidement une nouvelle collection basique et constituer une équipe commerciale pour démarcher une clientèle de boutiques de décoration et magasins d'ameublement.

Fabrication haut de gamme
L'ensemble des produits sont conçus et fabriqués dans les ateliers de Miré. Les châssis et structures sont réalisés en hêtre massif, les tissus proviennent de maisons d'éditeurs de renom, les cuirs issus des tanneries les plus prestigieuses au monde, les mousses sont garanties haute résilience, les suspensions maintenues par des ressorts métalliques afin de garantir un confort absolu et durable. « Nous favorisons la proximité avec la plupart de nos fournisseurs afin d'être réactifs pour le sur-mesure. Le choix de la qualité des matières premières et la fabrication manuelle sont gages de notre sérieux et de notre marque, garantie 7 ans et labellisée « Produits en Anjou ». Notre force demeure la flexibilité de notre production nous permettant ainsi de proposer le « canapé à la carte ». » Les designers, agenceurs, architectes et décorateurs d'intérieur font de plus en plus appel aux savoir-faire de la société Ralph M. pour réaliser l'exception. Le marché hôtelier est aujourd'hui devenu un axe majeur de développement pour le dirigeant.

La marque « Ralph M. »
L'ensemble des articles de la collection sont estampillés Ralph M. à l'aide d'étiquettes en tissu ou plaques métalliques prônant la « conception et la fabrication françaises ». Depuis 5 ans, la gamme s'est diversifiée en intégrant peu à peu du mobilier contemporain connexe et surtout complémentaire au siège : tables basses de salon, en bois, métal ou depuis peu en béton ciré.
«La qualité de nos produits passe par le savoir-faire, l'expérience et la passion du métier. Des départs en retraite sont prévus d'ici quelques années à l'atelier de production (13 salariés). Toute la difficulté sera de trouver des profils très spécifiques car nous constatons un déficit de salariés qualifiés dans ce secteur. A l'instar d'autres grandes marques de luxe, nous songeons à créer notre propre cursus de formation en interne. » Et pour se faire davantage connaître auprès du grand public, Ralph M. a ouvert deux show-rooms supplémentaires. Le premier localisé à Brissac-Quincé au sein du magasin de décoration Ambiance Showroom. Le second, ouvert en mars dernier, situé à Château-Gontier. L'entreprise vise également les salons internationaux pour étendre sa clientèle.

Une visibilité accrue 
C'est ainsi que l'entreprise a participé pour la première fois au Salon international « Maison et Objet » à Paris en septembre 2016 puis en janvier de cette année. « Une expérience très positive qui nous a ouvert les portes à l'internationalisation. » résume Ralph Mouraud, très enthousiaste. Le dossier est à l'étude avec Claire Venard, conseillère à l'international de la CCI, afin d'appréhender la complexité des démarches à effectuer. « Un article Ralph M. fabriqué sur 5 pourrait bien traverser les frontières d'ici quelques années » espère Ralph Mouraud.


Dominique Gruson
Anjou Eco n°47 - mai 2017

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin