Retour accueil
Vous êtes ici  > Eco durable  > Ecodurable 2017

LUCIE, un label sociétal et environnemental

Première CCI du réseau des CCI de France, la CCI de Maine-et-Loire vient de remporter le label LUCIE le 16 mars 2017. Une belle occasion pour elle de sensibiliser les entreprises à s'engager dans cette démarche environnementale et sociétale et donner plus de visibilité à des actions menées au quotidien.

Contact CCI :

Amélie Bossard

amelie.bossard@maineetloire.cci.fr

02 41 49 57 18



Elle rejoint ainsi les pionniers du territoire, comme Restoria qui s'est lancé dans l'aventure dès 2013, puis Arenis, Bonnel et Strego, qui ont rallié la Communauté LUCIE en 2015. Fidaco et Brangeon devraient être accueillies prochainement.

  

  



Le label LUCIE, c'est quoi ?
Le Référentiel LUCIE, qui s'aligne sur la norme de responsabilité sociétale ISO 26000, est un outil qui applique les principes du développement durable. Très pragmatique, surtout pour les TPE, il valorise une démarche RSE de l'entreprise adhérente, auprès de ses clients, partenaires, collaborateurs. «Il est basé sur la performance et valorise la démarche de progrès plus que la mesure de la performance à un instant T », annonce Amélie Bossard, pilote du projet et chargée de mission RSE à la CCI. Il s'articule autour de sept engagements : respecter les intérêts des consommateurs et des clients ; préserver l'environnement ; agir avec loyauté et responsabilité sur les marchés ; valoriser le capital humain ; respecter les droits fondamentaux de la personne ; conjuguer les intérêts de l'entreprise et l'intérêt général ; assurer la transparence du système de décision et de contrôle.

Les étapes pour une labellisation
Le processus pour l'obtention de la labellisation s'étale sur environ un an et repose sur 3 étapes clés :
1 - la préparation et l'auto-évaluation : basées sur les 7 engagements du référentiel.
2 -  l'évaluation : l'entreprise fait appel à un des deux partenaires experts LUCIE (AFNOR Certification et VIGEO Eiris) lorsqu'elle s'estime prête afin d'être évaluée sur l'ensemble de la démarche.
3 - la labellisation : l'entreprise s'engage à mettre en action un plan de progrès selon un calendrier précis conforme aux préconisations de  l'expert et transmis au Comité de labellisation.

Le label est attribué pour 3 ans, une évaluation intermédiaire est réalisée au bout de 18 mois.

Des entreprises labellisées dans le 49
Déjà, une trentaine d'entreprises des Pays de la Loire sont labellisées ou ont entamé le processus. Dans le département, l'entreprise familiale de restauration collective, Restoria, Saint-Barthélemy d'Anjou, est la première entreprise labellisée et renouvelée pour 3 ans. « La RSE est une aventure extraordinaire qui mobilise l'ensemble des collaborateurs, et de manière plus opérationnelle c'est une démarche de maîtrise des risques qu'encoure l'entreprise. Nous nous sommes projetés à 20 ans avec une vision intitulée 2036 Naturellement. Cette vision permet de libérer Restoria des contraintes à court terme et d'anticiper les grands changements plutôt que de les subir. L'illustration la plus aboutie de notre démarche est notre dernier projet : implanter sur notre grande Cuisine, Ker Lann à Rennes, un lieu de biodiversité et de liens ; une terrasse de 550 m2 qui accueillera un espace de permaculture, géré par une association de collaborateurs. »
Quant à Hervé Fillon, directeur général de Strego, à Angers, il souligne : « la RSE est aussi un facteur de modernisation et d'innovation, qu'elle soit technologique, managériale ou sociale. Elle vous incite progressivement à revisiter et à adapter le fonctionnement et l'organisation de votre entreprise ainsi que la façon de concevoir vos services. Quand l'entreprise comprend la responsabilité sociétale comme étant d'abord un véritable levier de performance, alors, elle n'est plus un coût mais un investissement, et au bout du compte une stratégie gagnante ».

A la CCI de Maine-et-Loire, « ce label LUCIE souligne la dynamique de notre entreprise CCI. Elle doit aussi être le signe que nous sommes plus que jamais à l'écoute de notre environnement avec la volonté d'être toujours plus agiles et réactifs, annonce fièrement Cyrille Laheurte, son directeur général. Cette démarche ambitieuse nous a permis de mieux définir les engagements que nous devions prendre à l'égard de nos collaborateurs et de tous nos élus, partenaires clients, fournisseurs. C'est un processus d'amélioration permanent dans lequel tout le monde doit être acteur.  Il nous appartient maintenant d'en mesurer régulièrement les évolutions » poursuit-il, encourageant ses collaborateurs à continuer l'action menée depuis un an par un groupe de travail énergique et volontaire.

Elu référent de la CCI, Jean-Benoît Portier précise : « l'ambition de la CCI est d'être acteur et l'ambassadeur de l'écosystème RSE pour renforcer l'esprit « réseaux » et aider les entreprise dans ce processus. Récompensée pour son implication dans la démarche environnementale et sociétale, la CCI49 va poursuivre la sensibilisation et l'implication de ses collaborateurs pour mettre en action les axes de progrès identifiés lors de l'évaluation de ses engagements. »

La belle Lucie n'a pas fini de faire parler d'elle.


Dominique Gruson
Anjou Eco n°47 - mai 2017

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin