Retour accueil
Vous êtes ici  > Regard

Rodolphe Beaugrand, ATI Solutions, Saumur : conception de machines unitaires

Reprise en 2010 par les deux associés, Rodolphe Beaugrand et Samuel Plumejault, ATI Solutions à Saumur affiche une belle croissance. Spécialisée dans la conception de machines spéciales et lignes de production, elle vise à court terme un élargissement de ses secteurs d'activité (énergie, médical, développement durable) et un développement à l'export.

ATI Solutions
Bd Jean Moulin
Z.I. du Clos Bonnet
49400 Saumur

02 41 67 24 31
http://www.ati-solutions.fr/

Directeur : Rodolphe Beaugrand
Directeur adjoint : Samuel Plumejault

Activité : fabrication de machines spéciales et lignes de production
Effectif : 17 salariés
C.A. 2016 estimé : 2 360 K€

Lauréat 2009 Réseau Entreprendre
Adhérent du CIDES

Un déménagement, l'acquisition en 2014 du site actuel passant d'une surface de production de 800 m2 à 2 800 m2, des travaux d'aménagement, la société ATI Solutions affiche sa volonté de se développer. Ces différentes étapes lui ont permis un accroissement de sa productivité et une amélioration des savoir-faire. « 80 % de nos machines sont unitaires » précise le co-dirigeant Rodolphe Beaugrand. « Notre expertise réside dans le fait de concevoir des machines industrielles qui répondent aux besoins spécifiques de nos clients : innovation, assemblage, fabrication, transfert, essais et contrôle. Nous apportons des solutions techniques fiables et toujours plus innovantes, que ce soit dans le secteur de l'automobile (50 % du C.A.), de l'énergie, de l'ingénierie, de la chimie, de l'aéronautique, de la pharmacie ou pour les fabricants de composants et d'équipements.» Le bureau d'études, composé de 5 ingénieurs et techniciens, élabore les prototypes qui seront fabriqués en interne. L'entreprise propose des solutions clé-en-main. « Notre prestation s'étend de l'analyse et de la définition des besoins du client jusqu'à l'installation sur site, la formation des utilisateurs et la mise en service. ». Elle intègre aussi dans ses prestations la conception et la réalisation de lignes complètes de production. « Nous incorporons des îlots robotisés dans nos solutions. » (ex. cellule robotisée de soudage par points, manutention,...).

Favoriser la compétence en interne
Rodolphe Beaugrand (profil commercial) et Samuel Plumejault (profil ingénieur) travaillaient auparavant dans la même structure. Animés par l'envie de reprendre une entreprise, ils ont réuni leurs compétences pour investir dans la société ATI Solutions et succéder aux fondateurs qui partaient à la retraite. Créée depuis plus de 30 ans, elle proposait à l'origine une prestation de bureau d'études. Puis, les nouveaux associés l'ont fait évoluer vers des prestations plus complexes et globales. Dès la reprise de l'entreprise, les nouveaux dirigeants ont voulu développer les bancs et montages d'essais. « Nos salariés se déplacent sur les sites de nos clients pour installer les machines et accompagner nos clients dans la prise en main des équipements. Nous avons ajouté deux autres cordes à notre arc : l'automatisme en 2013, pour améliorer la conception des produits suivi l'année d'après par la robotique. Toutes ces spécificités sont désormais assurées en interne, ce qui permet d'avoir la maîtrise des projets de A à Z. Notre cheval de bataille est la compétence interne. Nous sensibilisons nos salariés pour qu'ils s'enrichissent d'autres compétences en lien avec les métiers de l'entreprise. » Ainsi, une partie de plus en plus importante de la sous-traitance confiée auparavant en externe, est désormais gérée au sein de l'entreprise.

Développer l'export et les produits annexes
ATI Solutions a obtenu en 2013 l'agrément pour le Crédit Impôt Recherche, renouvelé tous les ans. « Cette prestation supplémentaire est offerte à nos clients pour les conseiller et leur permettre de bénéficier d'aides supplémentaires pour leurs projets d'innovation et de recherche. Nous les accompagnons dans leur démarche R&D avec l'étude de nos nouveaux concepts».
Actuellement, 20 % de la production est destinée à l'exportation, notamment vers les U.S.A. et la Chine. « Les produits proposés à l'exportation s'intègrent dans un marché de niche que nous souhaitons développer dans un avenir très proche. » précise Rodolphe Beaugrand qui envisage également de se tourner vers la conception de machines encore plus spécifiques.

Dominique Gruson
Anjou Eco n°46 - février 2017





export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin