Retour accueil
Vous êtes ici  > Enquête  > Enquêtes 2016

Transmettre son commerce en milieu rural : valoriser les atouts du territoire

Transmettre son entreprise est une opération qui ne s'improvise pas. Sa réussite dépendra des actions mises en place en amont de la transaction. Elle passe par plusieurs étapes qu'il est important d'avoir anticipées au préalable. La CCI de Maine-et-Loire et la Communauté de communes de Baugé-en-Anjou ont imaginé en commun un dispositif pour les futurs repreneurs, avec des outils et des procédures pour favoriser la reprise d'entreprise. L'opération « Entreprendre en ... » a d'abord été lancée sur les secteurs géographiques de Baugé-en-Anjou et Beaufort-en-Anjou. La CCI compte bien étendre ce concept à d'autres territoires.

Maisons de la Création et de la Transmission d'Entreprise
Lieux d'accueil, d'information et d'orientation pour tous les porteurs de projets de création/reprise, les MCTE d'Angers, Cholet et Saumur ont été créées sous l'impulsion de la CCI de Maine-et-Loire. Ces lieux fédèrent les professionnels de l'accompagnement à la création/reprise d'entreprise et sont soutenus par les agglomérations angevine, choletaise, des mauges et du saumurois. »
www.lesmcte49.fr/

En savoir plus 
L'Observatoire du Commerce : 
http://www.maineetloire.cci.fr/etudes-et-syntheses/observatoire-du-commerce-au-fil-de-leau


Contacts CCI :
- Agence d'Angers-Segré :
02 41 74 70 22

- Agence de Cholet-Mauges :
02 41 49 57 27

- Agence de Saumur-Vallées d'Anjou : 02 41 83 53 48

Le marché de la transmission est lié à plusieurs facteurs. Il est plus facile de reprendre que de créer, lorsque tout est déjà en place. Suivant le type d'entreprise, la démarche sera différente. Un commerce ou une entreprise de services ne se transmet pas de la même manière qu'une entreprise industrielle. (Dans cet article, seront abordées uniquement les transmissions commerciales et de services). « Dans le domaine de la restauration, on constate un turn-over important, surtout dans les petites communes, de l'ordre de 20 à 30 %. De solides notions de gestion sont indispensables pour la pérennité du commerce.» commente Bruno Pelerin, responsable de l'agence d'Angers-Segré à la CCI de Maine-et-Loire. Une préparation adéquate et sérieuse du dossier de transmission sera d'autant plus efficace qu'anticipée. Elle est gage de succès pour le cédant. En premier lieu, il convient de mettre en valeur les atouts de son entreprise et d'établir un diagnostic complet, sans oublier la liste de points à vérifier (accord des associés pour vendre, inventaire des biens, marques et brevets, contrats, cautions à transférer, respect des dispositions réglementaires...).


Que transmettre ?
La réussite d'une bonne transmission passe aussi par un inventaire de tout ce qui sera cédé. Elle est liée à plusieurs facteurs. Tout d'abord, le critère immobilier. Le bâtiment/local est-il bien situé, dans un environnement favorable à son activité ? L'intérieur, les extérieurs sont-ils bien aménagés, à rénover ? Quelle est la valeur du marché immobilier dans la zone d'implantation ? Le bien immobilier est-il inclus dans le prix de vente ? Se poser aussi la question de l'équipement machine : en bon état, récent ? Connaître l'état du stock. Qui détient le savoir-faire de l'entreprise ? (lié uniquement au dirigeant, partagé entre toute l'équipe ?). La prise en compte des différents critères peut faciliter la reprise de l'entreprise. La CCI propose aux cédants des diagnostics individuels de transmission (méthodes d'évaluation du fonds de commerce, nature de clientèle, moyens de production, situation financière...) en amont des professionnels de la reprise (experts comptables...).


Opération « Entreprendre en ...»
Comment donner envie de s'implanter sur un territoire ? La CCI de Maine-et-Loire, par le biais de ses Maisons de la Création et de la Transmission d'Entreprises (MCTE), a mis en place des opérations de sensibilisation, en collaboration avec les élus locaux des Communautés de communes et des municipalités. La première, « Entreprendre en Baugeois », lancée il y a deux ans, a été portée conjointement par la commune de Baugé-en-Anjou, la CCI, les MCTE d'Angers et de Saumur, et le club Baugeois Entreprendre, avec pour objectif de favoriser la transmission et la création d'activités sur le territoire. « C'est une dynamique collective pour attirer le repreneur dans un lieu où se sont déjà installés d'autres dirigeants » explique Pierre-Jean Allaume, Président de la Commission Développement économique à Baugé-en-Anjou. « L'objectif de ce partenariat est de susciter une dynamique autour de l'entrepreneuriat sur le territoire en favorisant les transmissions et les installations sur le périmètre de la commune nouvelle (rapprochement de 15 communes) ». En premier lieu, il s'agit de détecter les opportunités d'affaires du territoire (locaux vacants) et identifier les chefs d'entreprises souhaitant transmettre leur activité pour des raisons diverses (économiques, fiscales, personnelles,...). « Au cours d'une journée de découverte ‘Educ Tour', (juin 2015 puis avril 2016), les porteurs de projets détectés lors de réunions préalables, ont pu visiter les entreprises à transmettre. Ils ont également participé à des speed-dating avec les cédants. Ils ont rencontré des partenaires locaux susceptibles de les aider dans leurs démarches tels que les banquiers, experts-comptables, l'objectif étant de favoriser un maximum de contacts. » La CCI accompagne les repreneurs pendant trois ans (2015-2016 avec l'appui financier du Fonds Social Européen - FSE). A l'heure actuelle, les 2 premières opérations « Entreprendre en Baugeois » affichent un bilan positif. 25 porteurs ont participé aux 2 journées Educ'Tour, 8 créations/reprises ont été réalisées avec d'autres projets de reprises en gestation.

Parmi les repreneurs intéressés ayant participé à l'opération « Entreprendre en Baugeois », Virginie Ranouil qui a repris l'ancien salon de thé à Baugé-en-Anjou. « Sur les conseils de la CCI de Maine-et-Loire, j'ai d'abord suivi une formation de 8 semaines pour les créateurs-repreneurs à Saumur, puis rencontré l'ancienne gérante du salon de thé avec qui j'ai eu un bon feeling. La participation à l'opération Entreprendre en Baugeois m'a conforté dans mon choix de reprendre ce commerce. Nous avons organisé avec la cédante une prise de contact clientèle afin de passer le relais plus facilement en octobre 2015. Le prévisionnel est atteint et le C.A. a fortement augmenté» précise Virginie Ranouil, très satisfaite d'avoir pu bénéficier de cette opération.

Le territoire de Beaufort a expérimenté également l'opération «Entreprendre à Beaufort -en-Anjou», lancée en étroite collaboration avec la Communauté de communes de Beaufort-en-Anjou, l'appui des partenaires (Pôle Emploi, Authion Club Entreprises - ACE, la Chambre de métiers et de l'artisanat) et le soutien financier du Fonds de Revitalisation Territoriale (FRT) de France Champignon. Le premier Educ'tour du 29 juin dernier, a permis à 29 porteurs de projets de prendre connaissance de l'existant. L'un des cédants, Jackie Pacreau, propriétaire de la boucherie située à Beaufort-en-Anjou, témoigne : « Je me suis décidé à céder mon entreprise il y a presque deux ans. J'ai adhéré à ce système d'aide et grâce à cette opération innovante de rapprochement des cédants/repreneurs, j'espère retrouver rapidement un acheteur. »

Favoriser un dynamisme commercial en zones rurales, tel est l'objectif de cette opération « Entreprendre en ... » mise en place par tous les partenaires de la reprise/création d'entreprise. Après ces deux premiers territoires soutenus, la volonté de la CCI est d'étendre ce dispositif à tout le département.


Dominique Gruson
Anjou Eco n°45 - octobre 2016

export_facebook export_delicious export_twitter export_viadeo  export_linkedin